Scroll to top
Please assign a menu to the primary menu location

Conseil et contentieux en droit social

Avocate
au barreau de Paris

Axé sur le conseil et la défense des TPE/PME et des particuliers, le cabinet de Albuquerque a opté pour une pratique large du droit social tant en matière de relations individuelles que collectives de travail, ou bien encore en droit de la protection sociale.

Les valeurs du cabinet sont l’écoute, la disponibilité, la réactivité, la transparence, et surtout, l’établissement d’une relation de confiance entre l’avocat et son client.

Domaine de compétence

Relations individuelles de travail

Relations individuelles de travail

Conseil dans la rédaction des contrats de travail et avenants, négociation des modifications de contrat, rupture de contrats de travail.

Relations collectives de travail

Relations collectives de travail

Assistance des partenaires sociaux dans leurs relations sociales : élections du comité social et économique, préparations aux réunions du CSE...

Droit de la protection sociale

Droit de la protection sociale

Conseil des dirigeants d’entreprise dans la protection sociale de leurs salariés : prévention des accidents du travail et maladies professionnelles.

Contentieux

Contentieux

Défense des intérêts des clients du cabinet : Conseil de prud’hommes, Tribunaux de d’instance et de grande instance, Cour d’appel.

Direction juridique sociale externalisée

Direction juridique sociale externalisée

Le cabinet de Albuquerque assure la direction juridique sociale des TPE/PME pour leur assurer la gestion quotidienne des relations avec leurs collaborateurs.

Formations en droit social

Formations en droit social

Le cabinet de Albuquerque assure des formations inter et intra entreprise sur des thématiques d’actualité ou de perfectionnement en droit social.

Honoraires

Conformément aux règles déontologiques régissant la profession d’avocat, trois méthodes de fixation des honoraires sont retenues :

Le Cabinet de Albuquerque s’impose la plus grande transparence dans l’établissement des honoraires avec ses clients.

 

Le premier rendez-vous ne donne pas lieu à facturation s’il aboutit à une prise en charge du dossier par nos soins.

En revanche, si le premier rendez-vous permet de répondre immédiatement à la problématique du client ou si le client ne donne pas suite à ce rendez-vous, il est facturé au temps passé.

 

Les honoraires sont fixés en toute transparence avec le client. La fixation des honoraires fait systématiquement l’objet d’une discussion préalable.

Les honoraires du Cabinet de Albuquerque sont fixés dans le respect des règles de la profession, fixées par l’Ordre des Avocats et le Bâtonnier de Paris.

 

En règle générale, les honoraires du cabinet sont déterminés sur la base du temps passé sur un dossier selon un taux horaire fixé à 180 Euros HT + 20 % de TVA en fonction de différents critères liés à la difficulté de l’affaire.

 

Même s’il est difficile de fixer à l’avance de manière précise le nombre d’heures qui devra être consacré au dossier, Maître Diwaelle de Albuquerque s’engage à communiquer lors du premier rendez-vous une estimation des honoraires liés à son intervention.

 

Les factures sont adressées sur une base mensuelle. L’ensemble des diligences est listé sur la facture afin que le client puisse contrôler ce qui est facturé.

En accord avec le client, il peut être décidé de fixer une facturation déterminée de manière globale et forfaitaire.

 

Dans ce cas, les honoraires couvrent toutes les diligences juridiques ou fiscales accomplies, mais ne comprennent ni les débours, ni les dépens, ni la rémunération des autres intermédiaires (tels que les formalistes, les huissiers, les avocats au Conseil, etc…).

Ce mode de facturation donne lieu à l’établissement d’une convention d’honoraires fixant le montant du forfait et les prestations concernées.

 

Un abonnement peut être décidé sous la forme d’une convention d’honoraires d’une durée annuelle avec le paiement d’un honoraire forfaitaire mensuel.

La loi prévoit que « l’avocat est en droit de solliciter et d’obtenir des honoraires de résultat à titre complémentaire, en fonction du résultat ou du service rendu. »

L’honoraire de résultat ne peut constituer la seule rémunération.

 

Ce mode de facturation donne lieu à l’établissement d’une convention d’honoraires indiquant le montant de l’honoraire fixe ainsi que la méthode de détermination de l’honoraire de résultat.

Demandez conseil au cabinet de Albuquerque